Récits de séparation

Avant d'être parents, nous étions un couple.
Les hauts et les bas de la vie à deux, ça fait parti de notre réalité quotidienne.

Modérateur : Decembre

Avatar de l’utilisateur
Falkie
Messages : 438
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:55 pm

Récits de séparation

Messagepar Falkie » ven. nov. 18, 2016 9:48 am

J'aimerais vous lire, les filles qui se sont séparées, à savoir si ça été aussi "beau" que vous le pensiez?

Vous êtes vous senties libérées pour de vrai?

Avez-vous eu l'impression de reprendre le contrôle sur votre vie?

Le fait de devoir gérer l'ex n'est pas aussi insuportable que de devoir gérer les différences de point de vue à l'intérieur du couple?

Et votre envie de vous donner la chance de vivre le vrai amour ensuite, est-ce que ça a marché? Ou vous vous êtes juste rendu cmpte qu'être en couple c'est difficile peu importe avec qui, c'est juste pas les mêmes conflits?

J'aimerais bien entendre vos histoires de séparation. Les raisons qui vous y ont mené et savoir si le "aprés" a été aussi "bon" pour vos que vous l'aviez espéré au moment de mettre fin à la relation.

Merci!
-----
Maman de Z1, Ma grande à la Maternelle, et de Z2, petit miracle FIV de déjà 2 ans en CPE.
Nikki
Messages : 1722
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:10 am
Localisation : Montréal

Re: Récits de séparation

Messagepar Nikki » ven. nov. 18, 2016 10:40 am

oh non!! Falkie :|


Ben moi avec le pere de mon fils cetait tres difficile. Ce qui ma poussé cest de mapercevoir quil etati condescendant et violent parfois physiquement jai eu peur pour mon fils. Il avait 3 mois et ca a comme clicker que je faisait la meme chose que mes parents. Ma mere a qui jen ai voulu toute ma vie de mavoir battu et davoir resté avec un pere qui visiblement etait un mauvais papa non équilibré mentalement. cetait mon reveil. jai quitté cette journée la. drette la.
Financierement jetais sur l'aide sociale et cetait vachement difficile.
Il faisait tout pour mecoeuré. tout!! il donnait du pepsi a un petit bonhomme de 2 ans. mon fils avait commencé a prendre des pillulles vers 5 ans. il lui a dit que cetait de la drogues que jetais folle. entk difficile :( mais jai appris a le laissé faire. Quand mon fils est avec papa il est avec papa thats it. meme si cest difficile je vais le gérer. jai appris a lacher prise pour la pension. en 17 ans jai eu a peine 1000$. jai appris a lacher prise quand le pere va acheter des jouet a mon fils en lui disant ta mere elle tachetera jamais ca hein.. ben non le cave, moi jai le linge la bouffe et tout le reste a payé hein! Dans le fond je le gere pas. Sil vient il vient, sil vient pas il vient pas. jai toujours un back up plan. Thats it. mon fils a 17 ans et ca fait plus de 10 ans que son pere la pas pris. et ca fait plus de 3 ans qu'il la pas vue. jai vu sur son facebook son pere essayait de lui parlé mais cetait ridicule que mon fils a meme pas répondu. Genre désolé de pas te parler mais jai pas ton numéro de tel... hey tu as une mere qui voit son petit fils et qui lui parle a presque tout les semaines!! facile nous rejoindre a ce que je sache entk.

Cest pas facile les sepration. ce que moi jaurai aimé. cest etre amie, et les enfants vont et viennent quand il veulent dans la maison qu'il veulent car on habite genre la meme rue.... mais sa prends 2 personnes mature qui peuvent se parler.

Bonne chance Falkie. Je suis triste te lire ce matin
Image
ImageImage
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Falkie
Messages : 438
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:55 pm

Re: Récits de séparation

Messagepar Falkie » ven. nov. 18, 2016 10:50 am

Ouff non ce n,est pas une annonce, seulement une réflexion! Il y a beaucoup de gens autour de moi qui y pensent. Chez-nous aussi ça brasse des fois. On dirait que maintenant que l'objectif d'avoir des enfants est atteint, on se cherche. Mais bref je ne suis pas encore rendue là, mais j'aimerais vraiment lire des témoignages pour essayer de comprendre le "après". Si ça été aussi "le fun" que vous l'aviez imaginé. Après le bout dur on s'entend... l'adaptation.
-----
Maman de Z1, Ma grande à la Maternelle, et de Z2, petit miracle FIV de déjà 2 ans en CPE.
Ellie
Messages : 34
Inscription : ven. avr. 22, 2016 2:38 pm

Re: Récits de séparation

Messagepar Ellie » ven. nov. 18, 2016 11:26 am

Salut Falkie!
Selon moi, les étapes de la séparation sont les mêmes que celles d'un deuil après une longue maladie.... Dans tes derniers moments en couple tu souffres, tu ne te reconnaît plus ou bien tu n'arrive plus à y mettre de l'effort comme au début, soit parce que l'amour n'est plus là ou bien parce que les conflits ont pris trop de place. Tu as essayé de soigner les blessures en thérapie, mais visiblement, la fin approche.
Les premiers moments de la séparation, c'Est un mélange d'adrénaline (oh mon dieu, je dois me trouver un appart, je dois faire 10000 choses), de désespoir (c'est un échec familial, je n'ai pas réussi ma famille) et de soulagement (enfin, je respire mieux, je ressens moins de pression)

Ensuite, les étapes varient selon les personnes. La 1ère année, c'Est des montagnes russes. Séparation des meubles, achat de ce qui te manque, te faire une dynamique avec tes enfants, être présente et à l'écoute pour eux.

Et un moment donné, tu respire assise chez toi et tu constate: Que tu as fait un sacré bout de chemin, que tu es bien avec toi même, que tu es une sacré bonne mère parce que tu as installé TES règles et TES limites, tu vis TA vie selon TES aspirations. Tu regarde ton ex et tu ne reviendrais pas en arrière, tu ne voudrais plus de la vie dans laquelle tu étais si malheureuse pour différentes raisons selon les personnes.

C'est un portrait en gros. Ça dépends des situations. Non ce n'est pas tjrs facile avec mon ex, mais la vie que je me suis bâtis moi-même maintenant m'apporte beaucoup. Ma confiance, ma capacité à me réaliser, mes choix, je suis redevenue la personne que j'étais qui n'étais plus moi dans les dernières années. J'ai appris à me connaître, à me faire confiance. Parfois j'ai des regrets, je m'en veux de ne pas avoir réussi tout ça dans mon couple, dans ma famille. Mon deuil de la famille est parfois plus difficile. C'est la vie, avec les hauts et les bas. Mais j'en suis sortie tellement plus forte. Faut croire que ça me prenait ça.
cachemire
Messages : 77
Inscription : mer. févr. 15, 2017 4:24 pm

Re: Récits de séparation

Messagepar cachemire » ven. févr. 17, 2017 3:43 pm

Mon histoire est une parmis tant d'autres, mais je crois qu'elle peut donner espoir à certaine ;)

Après plus de 18 ans de vie de couple, 4 enfants et un mariage en 2012, disons que nous étions parvenu au bout de notre histoire mon ex-mari et moi. En fait, moi j'étais au bout de ce que je pouvais lui offrir. Nous ne vivions pas nécessairement de conflit, mais je me sentais seule, triste, et clairement je ne l'aimais plus depuis un bon moment. Il travaillait à l'extérieur la semaine et le simple fait de penser qu'il reviendrait le vendredi m'angoissait. Je me cherchais des échappatoires, j'y ai trouvé la course, une magnifique passion. J'ai finalement fait l'annonce officielle en juillet 2016. Je voulais laisser les enfants avoir leur ''dernière'' vacance en famille... Disons que les 2 premières semaines ont été teintées de pleurs, d'explications, de décisions... Mais je me sentais enfin libéré d'un lourd poids. Je n'avais plus à faire semblant pour les apparences. Il y avait plus de deux ans que je me ''forçais'' pour la famille, pour sauver ce que je croyais être la façon de devoir agir pour mes enfants. Mais je m'étais oubliée. Nous avons fait la garde partagé de la maison jusqu'en décembre dernier. Le temps de faire une transition pour les enfants. Étrangement, ça c'est vraiment bien déroulé. Il n'y avais pas vraiment de colère ou de chicane entre moi et leur père.

À la fin août j'ai eu envie de commencer à faire des rencontres. Je me sentais prête depuis longtemps à vivre autre chose. Mon deuil je l'avais fait dans les 2 dernières années... Je continuais à courir, je me suis inscrite à un demi-marathon, j'ai cotoyé des coureurs d'un peu partout et je me suis même inscrite sur ''tinder'' par curiosité. Moi qui avait toujours parlé contre ce genre de méthode de dating! J'ai finalement eu un match avec un coureur et nous avons convenu de nous rencontrer. Après deux rendez-vous que j'avais dû annuler à cause de mon travail, nous avons finalement pris un verre ensemble :wub ... Et ce fût le début d'une belle histoire d'amour. :coeur

J'ai couru mon premier demi-marathon en octobre avec mon nouveau copain et entraineur personnel!! Lui qui n'a pas d'enfant partage maintenant nos vies et est un beau-pere extraordinaire pour les enfants. Nous projettons de commencer des essaies bébé sous peu... J'aimerais qu'il puisse vivre la paternité au moins une fois.

MOn ex mari à lui aussi une copine depuis septembre dernier. Nous essayons de faire de notre mieux pour que les enfants soient au centre de nos priorité malgré la séparation. ;)
Image
Fière maman de 4 Boys ! Éli 11 ans, Théo 9 ans, Liam 7 ans et Evan 5 ans.[/color]
Petite poussière envolée à 6 semaines le 14 décembre 2017.
Avatar de l’utilisateur
Falkie
Messages : 438
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:55 pm

Re: Récits de séparation

Messagepar Falkie » ven. févr. 17, 2017 4:08 pm

C'est une belle histoire Cachemire!

Mais m'en voudras tu de te demander... pourquoi vous être mariés en 2012, séparés en 2016, si tu dis que ça faisait 2 ans que ça n'allait plus... le mariage était-il déjà une sorte de façon d'essayer de raviver la flamme?

Je veux dire, c'est un gros engagement pour moi!

Avez-vous essayé des choses pour sauver le couple?

Merci :)
-----
Maman de Z1, Ma grande à la Maternelle, et de Z2, petit miracle FIV de déjà 2 ans en CPE.
Avatar de l’utilisateur
Maelya
Messages : 130
Inscription : sam. avr. 16, 2016 12:07 am

Re: Récits de séparation

Messagepar Maelya » lun. févr. 20, 2017 7:44 am

J'ai pris la décision de me séparer il y a un peu plus de deux mois. Ca faisait longtemps que ca n'allait plus. On était pris dans la routine, moi j'étais malheureuse depuis longtemps sans vouloir m'avouer que c'était ca qui ne marchait plus dans ma vie. Depuis les deux dernières années j'ai beaucoup travaillé sur moi, j'ai vieillis, je sais plus ce que je veux dans la vie, j'ai des objectifs différents que lui et je voyais bien qu'on ne s'en allait vraiment plus dans le même sens.
Ma décision a été une longue réflexion. Étalée sur 2 ans en fait. Même avant, ca m'était arrivée d'y penser, de regarder les appartements à louer. Mais je pensais toujours qu'on pouvait arranger les choses, que je n'étais pas bien probablement parce que je manquais de temps pour moi, que ma maison n'était pas assez grande, etc...

Maintenant je me rend compte que je compensais beaucoup. Je pensais que le matériel allait m'apporter le bonheur quand au fond j'étais malheureuse dans mon couple. Oui, ca fait juste 2 mois mais dans ma tête c'est clair depuis longtemps. Et OUI je me sens vraiment libérée depuis 2 mois. Il faut dire aussi que mon ex est une personne très fermé, très contrôlant, rigide, aucune ouverture d'esprit. Moi j'étais étouffée, c'est tellement pas mon tempérament.

Sur le coup, je ne te cache pas qu'il l'a mal pris. Et comme c'était dans le temps des fêtes disons que le timing n'était pas idéal mais de mon coté, après avoir compris le pourquoi que j'étais malheureuse et que je ne l'aimais plus, je ne voulais pas étirer ca. La franchise fait partie de mes valeurs, ce n'est pas mon genre de bullshiter les gens dans la vie. Bref, on ne s'est pas chicanés. Nos choses se sont règlées rapidement: médiation, maison, moi achat d'une maison de mon coté. On cohabite pour l'instant. Je déménage lundi prochain et j'ai très très hâte. Hâte d'être toute seule dans mes choses, toute seule avec mes enfants, personne pour gérer mes affaires et passer des maudits commentaires pas nécessaire.
Avatar de l’utilisateur
Falkie
Messages : 438
Inscription : mer. avr. 13, 2016 2:55 pm

Re: Récits de séparation

Messagepar Falkie » lun. févr. 20, 2017 9:02 am

Bonne chance Maelya!

Quelqu'un a remonté ce post que j'avais parti en Novembre par curiosité plus que par nécessité personnelle, c'était une période trouble dans mon couple mais aussi dans mon entourage et je voulais savoir ce qui en était pour les personnes qui elles avaient fait le saut. Si après la période trouble elles pouvaient affirmer avec conviction que ça avait réellement valu la peine.

Pour ma part j'ai décidé de consulter. Toute seule. C'est assez récent alors je ne peux pas encore témoigner de l'efficacité de la chose. Mais je suis plutôt optimiste!
-----
Maman de Z1, Ma grande à la Maternelle, et de Z2, petit miracle FIV de déjà 2 ans en CPE.
Nikki
Messages : 1722
Inscription : mer. avr. 13, 2016 11:10 am
Localisation : Montréal

Re: Récits de séparation

Messagepar Nikki » lun. févr. 20, 2017 9:58 pm

C'est un beau sujet. ;) Contente davoir des belles histoires.
Image
ImageImage
ImageImage
Amissa
Messages : 170
Inscription : jeu. avr. 14, 2016 10:13 pm
Localisation : Québec

Re: Récits de séparation

Messagepar Amissa » dim. mars 05, 2017 1:34 pm

Moi, j'ai réalisé que l'homme que j'aimais était un mirage et n'avait jamais existé. L'homme avec qui je vivais, que je croyais humain, empathique, respectueux était en fait un pervers narcissique quasi dépourvu de sentiments, manipulateur, égocentrique et violent psychologiquement. Je n'avais rien vu car il mettait si habilement la faute sur moi que je le croyais parfait alors que moi, je devais être méchante, violente, irrespectueuse...

Quand je l'ai quitté, ça a été merveilleux! J'ai découvert qui je suis vraiment et je me suis réconciliée avec moi-même: non, je ne suis pas folle, ni hystérique, ni braillarde, ni manipulatrice... Depuis qu'il n'est plus là, je respire.

C'est un ex insupportable. Mais! Il ne vit plus avec moi donc, je n'ai pas à penser à lui souvent et maintenant quand il est con, je ne me questionne plus: c'est normal. Je réponds peu. Je n'essaie plus d'avoir raison, de lui expliquer quoi que ce soit... Je fais ce que je fais à faire.

Notre fille, à 2 ans, m'a dit des choses très inquiétantes qui laissaient entendre assez clairement qu'elle était abusé par son père. Comme elle n'a rien répété aux intervenants de la DPJ, ils ont fermé le dossier.

Je dirais que mon seul regret, c'est de ne pas être restée avec lui jusqu'à avoir vu des choses, filmer, prouver... si j'avais eu les preuves nécessaires, elle serait mieux protéger que ça aujourd'hui.

En même temps... elle avait 8 mois quand on est parties. Je ne pouvais pas continuer. Je mourais psychologiquement et je devenais malade.

Puis au final, elle voit son père une fin de semaine sur deux en présence de la blonde de ce dernier et depuis plusieurs mois, ma fille n'a pas reparlé d'abus. C'est probablement fini et elle n'a pas la déchirure d'avoir perdu son père parce qu'elle aurait parlé. C'est peut-être mieux que les abus aient cessé sans trop de fracas.

J'ai pris la bonne décision de me séparer. Je ne le regretterai jamais car j'étais malheureuse.

Après... c'est difficile un peu de trouver quelqu'un mais j'ai eu droit à plein de petits feux des débuts super plaisants. Revivre la meilleure partie de l'amour, c'est agréable même si ça finit trop tôt.

Ensuite, j'ai eu droit à un bel amant vraiment fin avec qui ça ne pouvait rien devenir mais c'était divertissant.

Puis depuis deux mois, il y a le plus beau et le plus fin qui est entré dans mon espace. On prend notre temps mais je suis vraiment bien. Je me dis secrètement que j'ai trouvé le père de mes futurs bébés mais je laisse ça entre les mains de la vie.

Mon chum de l'année dernière m'a appris ce qu'était une relation saine et respectueuse dire de complicité, de rire, de plaisir. Ça a chié parce qu'il avait changé d'idée pour les bébés et moi, je tiens fort à en avoir d'autres et il le savait.

Revenir vers « Juste nous deux »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités